Thérapie brève et systémique

Devenez acteur de votre changement

Posez un autre regard sur votre problème pour le résoudre

Ouvrez-vous à la vie

Un peu d'histoire

de l'anthropologie à la psychologie

Au début des années 50, Grégory Bateson, anthropologue pose un nouveau regard sur les problématiques psychologiques en intégrant d'autres critères : la personne n'est pas isolée, elle évolue dans un groupe, un système humain qui doit être pris en compte.

Il met en avant que les problématiques relèvent d'un trouble des interactions entre les différents éléments d'un système auquel appartient la personne.

Elle ouvre la voix à une nouvelle science de la communication et du changement.

En 1968, Grégory Bateson et d'autres chercheurs fondent le centre de thérapies brèves au sein du Mental Research Institute à Palo Alto en Californie.

Ce centre regroupe différents chercheurs et psychothérapeutes qui ont élaboré à la fois une conception interactionnelle du comportement et une méthode de résolution de problèmes psychologiques.

Cette conception a permis l'élaboration de la thérapie systémique qui prend en considération l'individu évoluant au sein de son groupe d'appartenance.

La thérapie brève ne s'attarde pas sur l'analyse des causes des problèmes mais se focalise sur le symptôme tel qu'il se manifeste "Ici et maintenant" dans le système relationnel du patient.

La méthode

Le thérapeute définit un objectif précis à son intervention et élabore une stratégie en collaboration avec le patient visant à modifier les interactions qui alimentent et maintiennent le problème.

Le patient se remet en mouvement :

Il adopte un autre regard et un autre comportement en vue de la résolution de son problème et de ses conflits.

01/

Description de la thérapie

En thérapie brève, le thérapeute ne s'attarde pas à rechercher les CAUSES des difficultés psychologiques du patient mais se pose la question:"Comment  en est-il arrivé là?".

Face à des difficultés, le patient met en place un certain nombre de comportements qui souvent aggravent le problème.

Le thérapeute lui fait comprendre COMMENT il renforce et nourrit le problème. 

Il pose des questions dans le but de saisir les interactions, c'est-à-dire, la systémique.

Il met en évidence comment ce que le patient a mis en place ne fonctionne pas.

Avec de la bienveillance et de la stratégie, il l'amène à faire une expérience émotionnelle correctrice

c'est-à-dire changer de vision et de comportement.

 

02/

Indications

La thérapie brève et systémique est un accompagnement dans les difficultés suivantes 

- Harcèlement, stress, stress post-traumatique, perte de confiance en soi, conflits, problèmes de couple, burnout, dépression, attaques de panique et phobies scolaires et sociales, conduites obsessionnelles, deuil.

03/

Déroulement de la thérapie

En entretien, le thérapeute donne à chaque séance des tâches concrètes et réalisables.

Une grande partie du travail se fait 

entre les séances. C'est là que les changements de comportement s'opèrent, modifient la vision de la problèmatique et agissent sur la résolution du problème. 

Le patient acquiert très rapidement les outils qui lui permettent de devenir acteur de son changement de manière durable.

04/

Une situation concrète

Un enfant n'a plus envie d'aller à l'école.

Les parents répètent sans cesse, "tu dois y aller, tout le monde doit aller à l'école";

Ils sont dans la même attitude, le même comportement.

En thérapie brève, c'est ce que le patient met en place qui constitue le problème.

L'enfant parle de sa PEUR.

Les parents  parlent RAISON

Ils parlent RAISON face à l'EMOTION de l'enfant.

Plus l'enfant argumente son EMOTION, plus les parents utilisent la RAISON et amplifient sa PEUR.